Fakhreddine A.

Pas moins de 14 interventions d’accouchement, dont 7 par césarienne de femmes atteintes de Covid-19, ont été effectuées le mois dernier par les services de maternité de l’EHU 1er Novembre de l’USTO, a-t-on appris du chef de ce service, le Pr Bouchrit Hassan.
Ces interventions ont été menées dans des conditions de prévention très strictes et ont toutes abouties à une réussite, a expliqué le même responsable.
Néanmoins, le Pr Bouchrit a révélé que « les évacuations de femmes enceintes venant des wilayas voisines dans un état critique à l’EHUO, présente à chaque fois un danger pour la mère et son enfant », expliquant que, « les établissements sanitaires régionaux peuvent prendre en charge l’accouchement et évacuer par la suite la mère pour un suivi médical à l’EHU 1er Novembre, souvent pour des cas liés à l’hypertension ou le diabète ».

Dans ce sens, il a soulevé le cas d’une femme enceinte de jumeaux, décédé dans l’ambulance durant son évacuation à Oran en provenance d’une wilaya voisine.
Concernant les cas de Covid-19 chez des enfants, le Pr Bouchrit, a révélé que son service a reçu 11 cas d’enfants âgés entre 0 et 16 ans atteints de Covid, durant le mois de Novembre écoulé.
Ces enfants ont été efficacement pris en charge, selon le Pr Bouchrit qui a indiqué que « Les enfants atteint du Covid 19, présentent souvent un risque pour les cas soufrant de pathologies chroniques. ». S’agissant des symptômes de la contamination, il a avancé « l’apparition de fièvre, de diarrhée et une sensation de fatigue.». Les spécialistes de la santé à Oran, ont annoncé que « le nombre des cas de contamination au covid 19, chez les enfants est en hausse inquiétante, eu égard aussi de la multiplication des variants ».