Belhadri Boualem

Le ministre du commerce, kamel Rezig est arrivé ce mardi à Ain Temouchent pour une visite d’inspection et de travail qui entre dans cadre de la promotion de l’exportation. Le ministre s’est rendu à l’école de formation de la chambre de commerce industrie CCI, Sufat et à l’unité de fabrication de gants médicaux et chirurgicaux qui produit 7 millions unité /an destinés au marché national et à l’exportation en direction de dix pays européens et des USA. Le gérant de cette usine prévoit la réalisation d’une 3ème unité de production en 2022. Poursuivant sa visite le représentant du gouvernement a visité l’unité de marbre, située dans la zone industrielle d’Ain Temouchent. D’une production de 26 mille m2/an, l’unité emploie 186 ouvriers dont 25% sont des femmes. Selon sont gérant M. Malti Mohamed Amine, « L’unité exporte ses produits aux USA et compte élargir ses exportations en direction d’autres pays européens et africains ». Le ministre a rassuré ce dernier, en lui promettant de l’aider pour la création de sa propre carrière de sable et monter sa troisième unité pour améliorer sa production et augmenter le nombre d’ouvriers.
Signalons que les deux investisseurs suscités ont signé des contrats avec de nouveaux partenaires européens. Aussi le ministre Kamel Rezig a assisté a la signature d’une convention entre la CCI-Sufat et la direction de la formation et l’enseignement professionnels.
Le ministre s’adressant aux investisseurs qui ont exposé leurs produits destinés à l’exportation a réitéré la disponibilité de l’état à accompagner les opérateurs économiques en application des directives du Président de la république. Suite à la visite de l’exposition des produits des opérateurs économiques de la région au niveau du complexe touristique « les Caraibes » de Terga, le ministre a affiché son contentement et sa satisfaction. Il leur a demandé de maintenir le cap et d’aller de l’avant pour atteindre les objectifs assignés par le Président de la République. Il dira en dernier lieu que l’heure est venue pour développer notre pays et atteindre les buts fixés par le programme national en matière d’exportation.