Chahmi B.

Les nouvelles lois de la République donnent à réfléchir, le candidat Amine Allouche du parti HMS n’est pas officiellement P/APC de la plus grande commune d’Algérie.
En effet, des sources affirment que le futur P/APC sera désigné par la nouvelle Assemblée populaire communale. Comment ? Eh bien, les 43 élus de l’APC d’Oran désigneront quatre (04) élus dont deux (02) les plus âgés et deux autres (02) les moins âgés.
Ces quatre élus dirigeront ensemble l’APC durant les cinq (05) jours suivant l’installation de l’assemblée élue. Au sixième jour, l’assemblée se réunira avec ses 43 élus pour élire le futur P/APC d’Oran qui peut-être du HMS, du Front El Moustakbal ou du RND. Le candidat du MSP Amine Allouche est certes ne pole position, mais tout peut arriver durant les prochains jours.