Fakhreddine. A

Une récolte de 600 quintaux d’agrumes a été enregistrée dans la wilaya d’Oran au courant du mois de novembre, a-t-on indiqué des services de régulation et d’aide technique auprès de la chambre de l’agriculture d’Oran.
Selon un responsable de ce service, la récolte prévisionnelle pour l’année 2021 et de 26.686 quintaux d’agrumes, dominée par les cultures des oranges et citrons sur une superficie de 6,5 hectares, répartie à travers les zones agricoles de la daïra de Boutlélis.
La wilaya d’Oran, compte une superficie globale de 225,5 hectares, dédiée à la culture des agrumes, dont 209 h à travers les zones agricoles de Boutlélis, Es Sénia, Gdyel et Ain El Turck, a indiqué le même responsable, qui explique ensuite que ces superficies produisent pas moins de 7 variétés d’agrumes, dont 106 hectares dédiés seulement à la culture de la Clémentine.
Notant dans ce sens, que la wilaya d’Oran a enregistré durant la précédente saison agricole, une production de 24, 287 quintaux d’agrumes.
Les variétés des agrumes à Oran, notamment la Clémentine, tentent de retrouver progressivement sa place en tant que label Oranais par excellence, grâce notamment à une opération de recensement et de labialisation de ce produit découvert à Misserghine, a expliqué le même responsable.
Il est important de relevé dans ce cadre, que la majorité des agriculteurs activant dans la filiale des agrumes dans la wilaya d’Oran, utilisent la technique du goutte à goutte, mais la production locale n’a pas empêchée l’importation de ce genre de produits, qui est cédé sur le marché avec des prix allant de 150 à 250 DA/Kg. La hausse des prix des agrumes malgré la production locales et l’importation est due essentiellement à l’entrée en production de plusieurs marques dans l’agroalimentaire, qui consomment à eux seules la plus grande part de la production des agrumes, pour la transformation, notamment les jus, les confitures et les confiseries industrielles.