Chahmi B.

La deuxième édition de la fête de la “Clémentine de Misserghine” sera organisée le 2 décembre prochain par la chambre locale de l’agriculture de la wilaya d’Oran, selon les organisateurs. Cette manifestation verra la participation de 40 exposants spécialisés dans la production d’agrumes et de différentes variétés d’oranges de manière générale et de la Clémentine en particuliers. Cette manifestation organisée avec la direction des services agricoles, en coordination avec le conseil interprofessionnel des agrumes de la wilaya et l’association locale des agriculteurs de la “Clémentine de Misserghine”, se déroulera au niveau de la place du “1er novembre 1954” de la commune de Misserghine (ouest d’Oran), berceau de ce type d’orange, affirme le secrétaire général de la chambre d’agriculture.
Les participants exposeront leurs produits et mettront en exergue leurs compétences dans la culture de ce type de fruits d’hiver, ainsi que les propriétaires de pépinières spécialisées dans la filière des agrumes et des arbres fruitiers.
Il est également prévu la participation de quelques chambres d’agriculture des wilayas limitrophes dans l’objectif d’échanger des expériences pour développer la culture des agrumes, ainsi que la présence de deux centres de formation dans le domaine agricole des communes de Misserghine et Hassi Bounif, en plus des instituts techniques, à l’instar de la station régionale de protection des végétaux d’Oran et l’institut technique des arbres fruitiers de Mascara, selon la même source. Des conférences abordant des sujets liés à la filière des agrumes seront animées par des représentants des deux instituts en question. Cette manifestation verra aussi la présence de la caisse nationale de mutualité agricole, la banque de l’agriculture et du développement rural, la caisse nationale des assurances sociales des travailleurs non- salariés et les instances de soutien à l’emploi des jeunes. L’objectif de la célébration de la fête de la Clémentine est de faire connaître la filière des agrumes et l’histoire de ce fruit de Misserghine, ainsi que la réhabilitation de cette filière en vue de sa valorisation, en plus de donner une impulsion au dossier de labellisation de ce type de fruits, selon les organisateurs.