Y. Zahachi

Le Directeur de la santé et de la population de la wilaya de Mostaganem, Mohamed Toufik Khelil, dans une déclaration à Cap Ouest, a tiré la sonnette d’alarme devant le rebond que connaît le nombre de cas de la Covid-19 enregistré dans cette collectivité. « Depuis pratiquement les deux dernières semaines du mois d’octobre dernier, nous enregistrons au niveau de la wilaya une hausse des cas positifs, ce qui est les prémices de la 4ème vague de cette pandémie». Le DSP a poursuivi : « nous avons enregistré que le nombre de malades hospitalisés a augmenté au niveau des trois hôpitaux de la wilaya, ceux de Mostaganem, de Sidi Ali et de Bouguirat. Ce nombre oscille actuellement entre 60 à 80 cas positifs et suspects. Certains cas étaient compliqués enregistrés tant au niveau des services de réanimation ceux dédiés à la Covid-19 ». Tirant les leçons de la 3ème vague, le même responsable souligne que le seul moyen pour faire face à la pandémie et m’enrayer reste la vaccination. « La seule solution pour éviter la propagation du Coronavirus et de ses variants reste la vaccination massive de la population.
Malheureusement, nous avons constaté, ces derniers temps, une certain réticence de la population qui hésite à se vacciner mais nous ne baissons bras, nos six clinomobiles restent mobilisées à travers toutes les communes, tout comme nos moyens humains et structures pour faciliter l’opération de vaccination à une large échelle », explique encore le DSP qui annonce que le même dispositif organisationnel , mis en place durant l’été, période marquée par des pics de la pandémie, et les mêmes équipes médicales et paramédicales sont actuellement reconduits pour toucher le plus grand nombre de citoyens ».