C.B

La campagne électorale pour les élections des Assemblée populaires communales et de wilaya, prévues le 27 novembre, a pris fin, hier mardi à minuit, soit 3 jours avant la date du scrutin et les encadreurs de l’opération de vote se préparent pour le jour J. Ces derniers ont acquis une expérience durant les dernières élections du 12 juin 2021, sauf que parmi eux, 82 personnes n’ont toujours pas été payés pour leur travail durant les élections législatives à l’EMEC d’Oran sous la houlette de l’ANIE du centre culturel Ibn Mahrez (Michelet). Ces derniers ont eu recours à la voie légale, engageant un avocat qui a adressé une mise en demeure au responsable de l’ANIE de la commune d’Oran, sise à la rue de Michelet au centre-ville d’Oran.
La question qui se pose, est que ces 82 travailleurs seront-ils autorisés à reprendre leur fonction au niveau de l’EMEC pour les élections locales ou seront-ils remplacés par d’autres ?