Boualem Belhadri

Les partis politiques de l’ex-alliance présidentielle en lice aux élections locales de ce 27 novembre dans la wilaya d’Aïn Temouchent ont devant eux des concurrents potentiels qui risquent de brouiller toutes les cartes. Le meeting animé, lundi, après midi, à la salle de conférences de la bibliothèque municipale « Malek Benabi » du chef-lieu de wilaya par la liste indépendante « Horizon » portant le numéro 10 n’est pas passé inaperçu et a défrayé la chronique selon des observateurs locaux avisés. Une audience de cette liste, pour le peu que l’on puisse dire, dépasse de loin celle des partis de l’ex-alliance présidentielle. Composée de 26 membres, la liste « Horizon » a laissé une bonne impression auprès des nombreux citoyens venus assister à la rencontre. Tous les membres de la liste sont des cadres et des universitaires, hommes et femmes. A les entendre présenter leur programme et énumérer ses points forts, les intervenants de la liste ont carrément séduit l’assistance et retenu son attention. « Ain Temouchent doit retrouver son blason des années fastes », dira d’emblée le docteur Agha El Moradj. « La joyeuse perle de l’Oranie doit recouvrer son rang et devenir une wilaya émergente avec tout ce qu’elle recèle comme ressources et potentiels naturels à exploiter en plus des potentiels humains variés, expérimentés et de niveau intellectuel dépassant de loin celui des autres les listes », lancera de son côté Boucif Touil, l’ex-député venu avec d’anciens maires et élus soutenir et renforcer les candidats en leur fournissant des aides logistiques et organisationnelles. L’historien et écrivain Miloud Reguig, enchaînant le discours à l’ex-élu APW avait estimé que la liste indépendante « Horizon » a toutes les chances de faire la différence et se positionner en bonne place. Le futur maire du chef-lieu de wilaya qui sera élu le 27 novembre est désormais appuyé par les nouveaux textes du code communal, d’une part, et dispose d’un partenaire outillé, expérimenté et bien engagé parmi les candidats, d’autre part, estimé une cadre de la direction de l’éducation et une doctoresse. Intervenant en dernier lieu, un candidat dira « c’est bien de nous donner vos voix, mais c’est encore mieux d’être avec nous, à nos côtés et en masse quand des pressions nous tomberaient dessus ». L’épreuve des urnes sera inexorablement déterminante quant au choix des futurs élus. Ce moment sera impatiemment attendu par les membres de la liste « Horizon » pour savoir si leur discours et leur programme avaient fait mouche.