Chahmi B.

Le rappel de huit mois de rappel de 1033 travailleurs nouveaux contractuels communaux d’Oran, qui devait leur être versé au 1er novembre 2019 est toujours dans le flou et pas pour manque de moyens financiers car l’enveloppe devant couvrir cette dépense existe. Selon le directeur du personnel, « le contrôleur financier a rejeté le dossier à cause d’un changement de date».
Le dossier rejeté depuis 2019, n’a pas été revu ni rectifié alors que les travailleurs attendent toujours ce rappel ainsi que deux primes de rendements depuis voilà 02 ans. « Il y a anguille sous roche » disent les travailleurs qui pointent du doigt « le responsable du service du personnel et le chef du cabinet du maire » qui selon eux « sont source de blocage ». La nouvelle assemblée populaire communale a du pain sur la planche, plusieurs dossiers épineux sur la table et des responsables de la gestion de la commune à éjecter.
Il est indéniable de souligner que les montants du rappel varient entre 6000 DA et 10000 DA selon les années passées au sein de l’APC d’Oran.
Pour rappel, la permanisation des saisonniers de la commune d’Oran a été un parcours du combattant pour eux. Ils ont été in fin, 1033 travailleurs contractuels (saisonniers) à être régularisés dans leur poste pour une durée déterminée conformément à l’instruction ministérielle N°11123 du 11.12.2019, et ce, suite à la correspondance émanant de l’Inspection de la fonction publique en date du 12.10.2020. Le ministère de l’intérieur a réitéré les efforts consentis pour le dossier d’intégration des contractuels et des saisonniers et ce, à travers la publication d’un décret exécutif et la tenue de plusieurs réunions.