Chahmi B.

Le secrétaire général du parti RND Tayeb Zitouni a animé, hier, un meeting à la salle omnisports d’El Akid Lotfi à Oran devant un parterre de candidats et sympathisants.
Le SG du RND a été catégorique en lançant haut et fort que les résultats des urnes des élections locales du 27 novembre prochain ne peuvent être trafiqués, et son parti a son mot à dire. “Le peuple veut de l’élu du respect, un soutien ou au moins une tentative de résoudre ses problèmes”, a-t-il déclaré, ajoutant “le RND nouveau porte un projet homogène qui repose sur la coordination et le dialogue entre les militants du parti en vue d’avoir des visions nouvelles de gestion, et l’ouverture des voies du dialogue avec les autres en vue de dégager les solutions au service de tous les Algériens et du pays”. Le responsable politique considère, lors du même meeting, que les prochaines élections locales “constituent une responsabilité qui incombe aux citoyens et une véritable épreuve pour choisir la personne qui devra défendre et soulever ses préoccupations et porter des idées réalistes au service de ses aspirations”. Le secrétaire général du RND a souligné que son parti avait choisi des candidats “intègres et compétents” qui, estime-t-il, vont relever le défi de convaincre les citoyens pour aller voter le jour de scrutin”. M. Zitouni a insisté sur une “participation massive aux locales du 27 novembre en cours pour élire des représentants au niveau des Assemblées locales élues et opérer, ainsi, le changement escompté. Il conclut : « Notre parti veut participer à la construction d’une Algérie nouvelle ».