I. Yacine

Les éléments de la brigade de police judiciaire de Mohammadia, dans la wilaya de Mascara, ont interpelé les trois assassins de l’enseignante en retraite, âgée de 57 ans. Le corps sans vie de la victime a été découvert gisant dans une mare de sang dans son domicile familial, au centre-ville de Mohammadia. Les trois auteurs de ce crime, dont une femme, sont âgés entre 27 et 39 ans. L’exploitation des indices et l’utilisation des moyens techniques performants ont permis l’identification du premier criminel. Il a été arrêté à Oran.
L’enquête a permis d’établir qu’il faisait déjà l’objet d’un mandat d’arrêt pour association de malfaiteurs versés dans les vols qualifiés. Devant les enquêteurs, il n’a pas tardé à révéler l’identité de ses complices. Les recherches et investigations ont permis de les arrêter et de récupérer une importante somme d’argent, un véhicule utilitaire et des armes blanches de sixième catégorie de différentes tailles utilisées dans le crime. Présentés devant le procureur de la république près le tribunal de Mohammadia, les trois mis en cause ont été écroués pour association de malfaiteurs à l’effet de commettre un homicide volontaire avec préméditation, la préparation et la facilitation d’un autre crime à savoir vol avec effraction dans des circonstances nocturnes et en réunion. Deux autres mis en cause dans cette affaire sont en fuite et activement recherchés.