La liste « El Moustakbel » brigue les sièges de l’APC de Chetouane Des compétences et des ambitions

318

O. Degui

Hanafi Amine est chef de service au niveau du centre de santé de proximité de Tlemcen. Avec sa longue expérience dans le domaine malgré son jeune âge, ce candidat de la liste indépendante « El Moustakbel » fait preuve de leadership, d’engagement, de dynamisme mais surtout de professionnalisme dans l’exercice de son métier. Il est connu comme une personne disponible, respectant ses engagements auprès de ses malades et ses partenaires. Amine Hanafi, considéré comme meneur d’homme, a été désigné par ses coéquipiers pour constituer la liste des indépendants « Moustakbel » briguant les sièges de l’APC de Chetouane, le 27 novembre prochain. Ce candidat indique d’emblée que sa liste est composée à 97% des cadres supérieurs et d’universitaires. Il précise que la liste « El Moustakbel » dispose d’un programme très riche et varié. Le tissu urbain de la commune de Chetouane, située à une dizaine de km de Tlemcen, ne cesse de s’étirer tous azimuts, ce qui nécessite l’extension de ses réseaux divers et de sa voirie. Sa population, au nombre de 75.800 âmes, fait de cette commune, l’une des peuplées de la wilaya de Tlemcen. Les préoccupations de sa population sont nombreuses qu’il faille satisfaire. C’est ce que promet « El Moustakbel », en cas de victoire, le 27 novembre prochain. Des opérations inscrites sont inscrites sur les tablettes de cette liste. Parmi elles, figurent le bitumage des voies du village de Sidi Aïssa, l’aménagement et le revêtement de la piste reliant Elhamri à la nouvelle cité à Ouzidane. Dans le même sillage, il est projeté le bitumage de la piste allant du quartier des oliviers vers le cimetière du même village sur une distance de 500 mètres, la réfection de la piste reliant Sidi Aïssa à Aïn Defla sur 450 mètres ainsi que celle du tronçon qui va du L’ITE vers le village d’Ouzidane sur une distance 700 mètres. Au chapitre assainissement, il y a plusieurs opérations sont projetées comme la réalisation d’un réseau d’assainissement au niveau de plusieurs quartiers de la commune, la réfection et l’extension du réseau d’évacuation des eaux usées de la bourgade de Sidi Aïssa et enfin l’achèvement de l’assainissement au profit de la localité d’El Hamri. Les membres de cette liste indépendante estiment que les réseaux d’évacuation des eaux usées existants, soumis aux mouvements du sol, nécessitent, des travaux d’entretien et d’extension. Dans le programme d’ « El Moustakbel » il est question de la réalisation de réseaux d’assainissement aux quartiers des oliviers, de M’dig, de la cité DNC, SafSaf et Aïn Defla. L’alimentation en eau potable ne sera pas du reste, ces candidats indépendants estiment que l’opération de son extension est primordiale dans le quartier des oliviers et au village Sidi Aïssa. La réalisation d’un bloc sanitaire à l’école primaire du village Sidi Aïssa, le renforcement de l’éclairage publique, la prise en charge la propreté de la ville et bien d’autres opérations figurent parmi les promesses de cette liste.