Mohamed Yahiaoui, candidat du RND pour l’APC de Chetouane (Tlemcen) – ”L’heure est venue pour que les jeunes prennent leurs responsabilités”

255

O. Degui

Les listes électorales pour les élections locales du 27 novembre courant, comptent plusieurs noms des cadres et jeunes intellectuels qui parient sur le changement du discours au sein de la vie politique ! Malgré le défi qu’ils soulèvent et les projets qu’ils portent dans tous les domaines, leur participation à la politique demeure très maigre dans le paysage politique.
Cap Ouest a rencontré hier à Tlemcen, Mohamed Yahiaoui, un jeune candidat du Rassemblement national démocratique (RND) pour l’assemblée communale de Chetouane, un ex-élu et fonctionnaire de la Daïra de Chetouane.
M. Yahiaoui a affirmé que l’objectif de son équipe est de relever le défi du véritable développement local et la concrétisation d’une prospérité sociale palpable en prenant en charge les préoccupations des citoyens. Il estime que l’entrée des cadres dans le champ politique est une étape positive qui relance notamment le paysage politique. Interrogé sur la façon de bâtir un conseil fort et robuste pour une ” Algérie nouvelle ” avec la participation des jeunes, notre interlocuteur dira qu'” On a décidé d’entrer en course pour la prochaine épreuve pour le changement et la réforme, il s’agit d’une opportunité pour regagner la confiance perdue à travers laquelle on pourra surmonter les difficultés, et resserrer les rangs. Je suis persuadé que nous pouvons construire une meilleure APC, la tâche des jeunes ne sera certainement pas facile mais aucunement impossible”, a-t-il laissé entendre.
Et de poursuivre ” Je pense qu’il est de notre responsabilité de travailler pour rétablir la considération d’un travail politique sérieux, et cela ne peut se faire qu’en renouvelant l’arène politique en insérant des compétences dans l’action politique.
Dans ce sens, Mohamed Yahiaoui a affirmé que le RND dispose d’un riche programme et d’une grande capacité à résoudre les différents problèmes rencontrés par les citoyens, et surtout les jeunes.
Il a également souligné ” l’importance d’assurer l’intégrité et la transparence des élections ” ce qui permettra, a-t-il dit, de ” rétablir la confiance entre l’Etat et le peuple et de le mobiliser pour édifier l’Algérie du futur, une Algérie de liberté, de dignité, de justice sociale et de développement. ”
Il est temps de remettre le flambeau à la jeunesse dira notre interlocuteur tout en soulignant l’importance d’inciter les jeunes à participer à la gestion des affaires publiques et à s’impliquer dans la vie politique. D’autant plus que l’Algérie s’oriente vers de nouveaux horizons et à long terme. ” Je suis persuadé que les jeunes compétents dans tous les domaines confondus peuvent conduire le navire Algérie à bon port, et ce, avec bien évidemment la bonne orientation des gens expérimentés. ” Je pense qu’il est temps de remettre le flambeau de la conduite du pays à la jeunesse comme prôné par le président de la République en tant que doctrine “, a conclu notre interlocuteur.