Mostaganem fête l’événement….

Y. Z

Les mostaganémois ont célébré dans le recueillement et le souvenir le 67ème anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale. C’est dans une ambiance de communion et de solidarité fraternelle que s’est déroulée la célébration de cette date historique. En effet, les journées du dimanche et lundi ont été l’occasion de la distribution symbolique de quelque 1.413 logements toutes formues confondues. Les autorités locales, à leur tête le wali, Aïssa Boulahya, se sont rendues au niveau du « Théâtre scolaire » au quartier HLM où ils ont visité une exposition des travaux manuels artistiques exécutés par de jeunes écoliers. Dans cet espace culturel, autorités, représentants de la société civile et parents d’élèves ont eu le bonheur d’assister à une magistrale représentation théâtrale intitulée « Hadj Amar », écrite et mise en scène, en l’espace de 3 jours seulement, par Nabil Metaouig, et interprétée par des les élèves du CEM « Hachem Hadj Touati » de la cité « Houria ». Cette pièce rend hommage à nos valeureux martyrs et moudjahidine de la guerre de libération nationale, à travers le personnage bien réel et vivant de Hadj Amar, qui n’est que l’une des icones de la révolution de la région de Mostaganem et actuellement responsable de l’Association des moudjahidine et des ayants droit. Des retraités du secteur de l’éducation ont été honorés et des présents symboliques leur ont été remis en guise de reconnaissance à leur contribution dans la propagation du savoir dans la société. Au programme du wali ont figuré une série d’inaugurations dont celle d’une station de pompage et d’un réservoir de 250 m3 pour l’alimentation en eau potable des 2.000 habitants du douar « Hedaïdia », dans la commune de Sour, dans la daïra d’Aïn Tèdeles. Au niveau du douar « Gueraoucha », dans la même commune, le wali a également inauguré la nouvelle station d’épuration des eaux usées devant traiter 144 m3 par jour au profit de 4.000 habitants de cette localité. Le secteur agricole pourra bénéficier d’une eau recyclée pour une irrigation d’appoint. En plus, de l’inauguration de deux mosquées, le wali et la délégation officielle qui l’a accompagné, ont pris part à la wâada « T’âam de Sidi Abdelkader », dans le lieu-dit « El Merdja », et assisté à une exhibition de fantasia. Par ailleurs, le wali a inauguré un nouveau centre de gestion électronique de l’unité OPGI de la daïra de Bouguirat. Dans la soirée, c’est au niveau du Parc de loisirs « Mostaland » et à la maison de la culture du chef-lieu de wilaya que les autorités locales et une forte assistance ont suivi avec émotion et intérêt une représentation théâtrale et une opérette de très haute facture rendant un vibrant hommage héros de la glorieuse révolution du 1er Novembre 1954.

….. Distribution de logements au programme

à Aïn Temouchent

B.B

A l’occasion de la célébration du 67e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale, la maison de la culture « Aïssa Messaoudi » d’Aïn Temouchent a abrité, hier, les cérémonies de signature de conventions entre la direction des moudjahidine et celle de la culture et des arts. La veille, dans le même cadre, des élèves, accompagnés par des responsables de l’organisation nationale des moudjahidine, ont visité le musée du chef-lieu de wilaya, où étaient notamment exposés des portraits des six valeureux chahid, guillotinés en février 1957, à savoir Souici Mohamed, Kebdani Miloud, Zenasni Mohamed et Sidi Yekhlef de Béni Saf ainsi que Cherif Ammour Ahmed et Belbachir Mohamed d’AinTolba. Sur place, les jeunes écoliers ont suivi avec attention et émotion les explications données sur les méthodes de torture inhumaines infligées par les soldats français aux prisonniers algériens. Les jeunes visiteurs ont également suivi la projection du film retraçant la vie et le parcours révolutionnaire de Mostefa Ben Boulaïd. Par ailleurs, la célébration de cet événement historique, les cérémonies officielles ont été marquées par des cérémonies de remise des clés aux bénéficiaires de 335 logements publics locatifs (LPL), 91 autres de la formule LPA et 95 de logements de la formule rurale. Pour sa part, la direction de la protection civile a organisé une caravane de sensibilisation et d’information sur les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, un gaz qui occasion des accidents mortels notamment en période hivernale du fait de la défectuosité des moyens de chauffage.

« « « « « « « «

…. la population au rendez-vous à Tlemcen

O. Degui

Le boulevard du 1er mai, au chef-lieu de la wilaya de Tlemcen, a vécu des moments particuliers dimanche dernier, à la veille de la célébration de l’anniversaire du 1er novembre 1954. La fête s’est prolongée jusqu’à la levée du drapeau à minuit, à l’heure de la levée des couleurs nationales. Une ambiance festive indescriptible a régné cette soirée animée par une participation très remarquée des sportifs de toutes les disciplines, des membres d’associations et des ligues spécialisées, des travailleurs des entreprises, des fonctionnaires et des représentants d’associations culturelles venant des quatre coins de la wilaya pour célébrer cette fête nationale. Le wali, Amoumen Marmouri, à la tête d’une importante délégation, a pris part à une marche solennelle depuis le siège de la wilaya jusqu’à la place des martyrs, où s’est déroulée la levée du drapeau national et a retenti l’hymne national, en présence d’une foule nombreuse, venue marquer sa présence et rendre hommage à tous ceux et celles qui ont consenti le sacrifice suprême pour l’indépendance du pays. Hier, le même responsable, accompagné de son exécutif, des responsables des corps constitués, des élus locaux, des représentants des moudjahidine et de la société civile se sont recueillis au carré des martyrs du cimetière des martyrs , déposer une gerbe de fleurs et lu la Fatiha à la mémoire des chouhada.