R.R

Le ministre de la Pêche et des Productions halieutiques, Hicham Sofiane Salaouatchi, a souligné, mardi, lors d’un atelier régional tenu à Ghazaouet, dans la wilaya de Tlemcen, l’importance du développement et de la promotion de la pêche hauturière. En présence des directeurs, des présidents des chambres de pêche et des professionnels de la région ouest du pays, il a rappelé l’importance de développer et de promouvoir la filière de la pêche hauturière en application du programme du président de la République. Le lancement symbolique de la pêche au large a été donné dans la matinée de lundi à partir du port de Sidna Youchâa (Ghazaouet), une infrastructure conçue au départ comme un port de pêche puis converti exclusivement à la pêche hauturière. Dans cet objectif, le ministre a précisé devant l’assistance que le plan de développement de la production halieutique, élaboré par le secteur, prévoit un objectif de production de 166.000 tonnes/an de poissons à l’horizon 2024. Pour ce faire, la pêche hauturière contribuera avec une part importante estimée à 16.000 tonnes. Le ministre a indiqué, en outre, que la filière de la pêche hauturière sera renforcée à l’horizon 2024 par l’acquisition de 22 grands navires dotés d’équipements modernes afin d’atteindre les objectifs tracés par le secteur. Les ports d’Annaba, de Tipasa et de Sidna Youchâa seront exclusivement consacrés à cette filière, a-t-il annoncé tout en rappelant l’importance accordée par son secteur à l’encouragement des investissements, à la création et à l’accompagnement des petites et moyennes entreprises. Il a également parlé du développement de l’aquaculture et au potentiel humain ainsi l’encouragement du secteur de la construction navale. « L’atelier régional sur le développement de la pêche hauturière est un outil d’explication de la stratégie du secteur et de concertation avec les professionnels et les cadres du secteur dans l’ouest du pays qui peuvent l’enrichir par leurs idées et leurs propositions », a expliqué le ministre. Lors de sa visite de travail et d’inspection de deux jours dans la wilaya de Tlemcen, la délégation ministérielle s’est rendue au port de Sidna Youchâa où des informations ont été données sur les structures à réaliser, notamment une halle à marée, des cases de pêcheur et la partie de terre pleine réservée aux chantiers de construction navale. A Ghazaouet, le ministre a visité une entreprise privée spécialisée dans l’import-export du poulpe. Sa capacité de production est estimée à 180 tonnes par an et emploie 12 agents. A Honaïne, il a inspecté des projets aquacoles et le chantier de construction navale.