Chahmi B.

Pas moins de 18 P/APC ayant déposé leur candidature pour un nouveau mandat, ont été éliminés et 115 dossiers ont été rejetés à Oran par la coordination nationale indépendante des élections (ANIE), et ce, selon l’article 184 alinéa 07. Parmi les maires écartés M. Safa Ahmed P/APC de Misserghine et M.Zidane Houari, maire d’Aïn El Kerma dont les dossiers ont été rejetés par l’ANIE d’Oran avant que leurs recours soient acceptés par le tribunal administratif. Alors qu’ils ont cru être remis en course, l’ANIE n’a pas pour autant accepter leurs dossiers, ils devront défendre leur candidature auprès de la cour suprême. Rappelons que M. Safa Ahmed, est toujours poursuivi en justice et devra se présenter au tribunal d’Oued Tlélat, alors que M. Zidane Houari a un autre rendez-vous avec la justice et cette fois-ci ce n’est pas au tribunal d’Arzew mais à la cour d’Oran vu que le procureur de la République a fait appel. Désormais, il faut attendre la date fatidique du jeudi 28 octobre afin de connaître les vraies listes électorales. Les citoyens de ces deux communes d’Aïn El Kerma et Misserghine souhaitent tant voir de nouveaux visages à la tête de leurs mairies respectives