La direction régionale des Douanes algériennes à Oran a organisé, avant-hier, une campagne de sensibilisation sur le cancer du sein, et ce, au niveau de son siège.

 Organisée à l’occasion du mois mondial de sensibilisation et d’information sur cancer du sein et la journée internationale de la lutte contre le cancer du sein coïncidant le 19 octobre de chaque année, est une initiative qui entre dans le cadre de la prévention et la préservation de le la santé des femme activant dans le secteur des Douanes, a indiqué la direction régionale des Douanes algériennes à Oran, dans un communiqué rendu public, avant-hier. Intervenant dans le cadre de cette journée de sensibilisation, Dr Amel Zemour du Centre Anti-Cancer Emir Abdelkader sis à El Hassi (CAC) a mis l’accent sur l’importance du dépistage précoce. Elle a précisé que  le dépistage précoce du cancer du sein permettrait la guérison dans la majorité des cas, notamment dans le cas d’une bonne prise en charge, ce qui réduirait le taux de mortalité de cette catégorie. L’intervention de la spécialiste a été suivie d’un débat durant lequel, beaucoup d’interrogations concernant la maladie ont été soulevées par les douanières qui étaient présentent en grand nombre. Notons que selon la situation épidémiologique présentée en référence au Registre national du cancer, le spécialiste précise qu’une (01) femme sur huit (08) peut être atteinte de cancer du sein en Algérie, et ce pour plusieurs facteurs dont les facteurs génétiques et hormonaux et autres environnementaux, à l’instar de l’obésité, du manque d’activités physiques, de la mauvaise alimentation outre la consommation de l’alcool et du tabac. Rappelons également dans ce volet que le cancer du sein arrive en tête de liste des types de cancer prévalant en Algérie, avec plus de 14.000 nouveaux cas enregistrés chaque année, dont un taux important apparaît avant l’âge de 40 ans, contrairement aux pays occidentaux où le cancer du sein apparaît après l’âge de 60 ans et plus, selon les données du Fichier national du cancer.

Chahmi B.