B.B
La maison de l’environnement de la wilaya d’Aïn Temouchent a abrité jeudi une journée de sensibilisation sur les risques majeurs des catastrophes naturelles, en présence des présidents de quinze associations locales activant dans le domaine. Le président de l’ONG « Défense des intérêts des utilisateurs d’eau et protection de l’environnement » a abordé, dans son intervention, la problématique des catastrophes naturelles et des risques majeurs, phénomènes devenus récurrents ces dix dernières années. Il a également évoqué la problématique de l’avancée du désert, des inondations, de la sécheresse, de l’érosion, de la dégradation des terres arables, de la pollution marine, des risques accidentels et technologiques et des incendies. Ces catastrophes touchent chaque année de millions de personnes dans le monde, a-t-il rappelé. Les débats qui ont suivi les différentes interventions autour des risques majeurs dont les impacts peuvent être réduits par des mesures et une planification proactive. Aussi la manière à adopter par les communautés pour diminuer leur exposition aux catastrophes a été un axe développé par d’autres intervenants. Une proposition de programmer des rencontres mensuelles pour débattre d’un des aspects de cette problématique a été faite lors de la rencontre.