B. Belhadri

La Banque agricole de développement rural (BADR) a lancé, mardi, un bouquet de 14 produits conformes à la finance islamique. Lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté les autorités locales, les représentants des succursales de la Banque implantées dans les différents daïras, des investisseurs du secteur agricole et autres clients, le Directeur régional de la BADR, Saïd Rahmouni Djilali a indiqué que sur les 14 produits lancés six concernent les comptes courants et les comptes épargnes et les huit autres sont destinés au financement de projets d’investissement, aux besoins d’exploitation et des opérations d’exportation dans les secteurs de l’agriculture et l’industrie de transformation. Parallèlement à cette activité, la chambre du commerce et de l’industrie d’Aïn Temouchent a initié, à l’endroit des investisseurs et des opérateurs, tous segments confondus, des formations sur la finance islamique, des créneaux relatifs à l’import-export, au management, à l’entrepreneuriat, aux assurances.
Les nouveaux pionniers de l’agriculture étaient conviés pour prendre connaissance de ces produits.
Une garantie a été donnée, la semaine écoulée, par le ministère des finances assurant « la conformité de ces nouvelles prestations aux préceptes de la Chariâ islamique».
On apprend, par ailleurs, que la BADR avait procédé à la formation de cinq cadres dans la finance islamique.
Pour rappel, la BADR dispose 327 agences à travers les 58 wilayas du pays. Selon un responsable d’un dispositif d’aide et d’insertion des jeunes en milieu professionnel, 75% des affiliés des dispositifs CNAC et ANADE sont des clients de la BADR. Aussi, le premier client ayant reçu son carnet de banque option finance islamique est un fournisseur de matériel agricole.
Les clients de cette banque se sont montrés favorables à la finance islamique d’autant plus que cette prestation va contribuer à drainer des liquidités circulant sur le marché parallèle par le relèvement de l’inclusion financière et l’amélioration de la qualité des prestations fournies aux clients.
Les responsables et cadres de la BADR sont déterminés à relever le défi.