Mokhtar C.

Des dizaines d’enseignants du Lycée Hammou Boutlélis du quartier Gambetta et Omar El-Mokhtar à hai El Yasmine à Oran sont entrés en grève, réclamant l’intervention de la Direction de l’Éducation pour revoir le régime horaire très élevé compte tenu du nombre réduit des enseignants dans ces deux établissements. Les grévistes ont déclaré que la raison de la grève était due « au volume horaire intense dans certaines matières telles que les mathématiques et la langue arabe, où les heures moyennes d’enseignement dans le secondaire sont estimées à 18 heures dans les cas ordinaires alors qu’au niveau de ces deux lycées, les enseignants assurent une moyenne de cours de 36 heures. ».
La situation est insupportable estiment les enseignants qui exigent l’intervention de la Direction de l’éducation pour de renforcer l’effectif pédagogique du lycée avec un nombre suffisant d’enseignants. Ils indiquent que ” cette situation impacte négativement le rendement de l’enseignement et la compréhension des élèves surtout ceux des classes de Terminal, qui peuvent par conséquent avoir d’autres répercussions sur leur niveau.”.
Ce qui a encore aggravé la situation pour les enseignants est le système des groupes adopté cette année encore. Ce système fait que la moyenne des heures assurées par les enseignants dépasse les 30 heures. Ces derniers ont menacé de hausser le ton de la protestation dans les prochains jours si leurs demandes de consolider le nombre des enseignants dans les matières de la langue arabe, des sciences et des mathématiques, n’est pas honorée. D’autres carences sont soulevées au passage, par les enseignants grévistes, notamment l’absence d’un professeur en Informatique et des salles de laboratoires.