Jalil M.

Les listes indépendantes qui ont fait la différence lors des dernières législatives, ne sont pas très présentes lors des prochaines élections locales qui se dérouleront le 27 novembre prochain. Au niveau de la commune d’Oran, qui compte le plus grand nombre d’électeurs, aucune liste indépendante n’a déposé sa candidature pour les deux assemblées APC et APW ou n’a été retenue par les commissions spéciales de l’autorité nationale indépendante des élections (ANIE). Cette absence permettra à cinq partis politiques de disputer les voix des électeurs de la plus importante commune de la wilaya. Le plus grand absent reste évidemment le parti du FLN qui traverse une mauvaise passe et des turbulences qui risquent de faire chavirer le navire de l’illustre parti. La commune d’Oran fera basculer les résultats du scrutin pour l’assemblée populaire wilaya, selon les observateurs, qui prédisent une rude concurrence entre les partis El Moustakbal, El Binaa, RND et MSP notamment après les bons résultats enregistrés lors des législatives. Nos sources affirment que les rapports des services de sécurité ont pu cribler les dossiers de certains candidats qui n’ont pas le droit de se présenter pour ce vote, selon la nouvelle loi électorale et les instructions du Président de la république de n’accepter que les candidatures des personnes qui n’ont pas d’antécédents politico-financiers et des soucis avec la justice. Rappelons que le Président de la république Abdelmadjid Tebboune avait fait état de la candidature de 750 résidus de la « Issaba » aux dernières élections législatives. Ces candidatures ont été mises en échec fort heureusement. A un mois du début de la campagne électorale, les candidats affûtent leurs armes afin de se livrer à une rude bataille pour gagner les voix des électeurs de leurs communes respectives et ceux de la wilaya pour la course à l’APW. On s’attend à une campagne qui sera très spéciale, car elle sera la première sous l’observation de l’ANIE qui veillera au respect de la loi et de l’éthique entre les adversaires.