B.B

L’institut de technologie moyen agricole spécialisé (ITMAS) d’Ain Temouchent a abrité, jeudi dernier, une exposition mise sur pied à l’occasion du lancement de la campagne céréalière labours-semailles 2021-2022. La manifestation a été inaugurée en présence des autorités locales, des directeurs des services agricoles, de la chambre professionnelle d’agriculture, des représentants des coopératives céréalières et légumes secs (CCLS), de la BADR,  des subdivisionnaires de l’agriculture des daïras et des associations professionnelles et des céréaliers multiplicateurs de semences, des promoteurs des produits phytosanitaires, des intrants, de l’institut de développement des végétaux et de la céréaliculture. L’assistance a été impressionnée par la richesse et la variété des produits exposés dans les différents stands. Produits agricoles diversifiés, production animale, fruits et légumes, légumes secs, huile d’olive, miel, produits laitiers et autres : autant de variétés qui reflètent la générosité de la terre et les efforts déployés par les professionnels pour promouvoir le secteur de l’agriculture dans toutes ses filières.  Les agriculteurs investis dans les créneaux de la tomate, de la pomme de terre, de l’oignon, du raisin de table, de l’arboriculture et autres filières, par leur présence à cette exposition, ont montré leur savoir-faire et leur disponibilité à vouloir développer des créneaux destinés à l’exportation. Un cadre central du ministère de l’agriculture et le  développement rural, présent sur place, a annoncé « le renforcement des mesures de soutien aux agriculteurs et de fourniture des semences traitées et des engrais.»  Il a également fait état de la simplification de plusieurs procédures et le renforcement des opérations de soutien aux agriculteurs. » Par ailleurs, des responsables de la chambre locale de l’agriculture ont salué le report du paiement du prêt « Rfig » pour les agriculteurs impactés par la sécheresse. Cette décision a été considérée comme une action courageuse inscrite dans le cadre des mesures de soutien prises, au profit des agriculteurs clients de la BADR, impactés par la sécheresse dans certaines zones et qui ne peuvent pas reprendre leurs activités durant la saison agricole en cours.