Un montant de l’ordre de 45 milliards DA a été alloué par les pouvoirs publics pour la réalisation des différents projets infrastructurels liés à l’organisation à Oran de la 19e édition des Jeux Méditerranéens (JM) lors de l’été 2022, a annoncé le Premier ministre, ministre des Finances. Il a précisé que ce budget octroyé par les pouvoirs publics concerne pas moins de 35 opérations ayant trait à huit secteurs, mettant en exergue “l’envergure des projets réalisés” à Oran en prévision des Jeux Méditerranéens à l’instar du complexe sportif, de la nouvelle aérogare de l’aéroport international “Ahmed-Benbella”, le tramway d’Oran ainsi que la rénovation de plusieurs autres équipements sportifs, tels que le Palais des sports “Hammou-Boutlélis”, et le complexe de tennis de la cité Essalem, tous mis à niveau “selon des critères internationaux”, s’est-il félicité.
Il a fait savoir que la réussite de cet événement sportif dépend essentiellement de la qualité des infrastructures mis en place et de la bonne organisation de la manifestation “à laquelle le Président de la République M.Abdelmadjid Tebboune, lui accorde un intérêt particulier”, a-t-il rappelé.
M.Benabderrahmane a estimé que le rendez-vous d’Oran-2022 dépasse dans son importance son cadre sportif, “car il sera une occasion pour démontrer et prouver les capacités du pays à abriter les plus grandes manifestations mondiales à tous les niveaux”.
Le Premier ministre a également mis l’accent sur la nécessité pour les différentes fédérations sportives de profiter de l’évènement afin de “rafler le maximum de médailles et de préparer les prochaines manifestations sportives internationales, à leur tête les jeux olympiques et paralympiques prévus à Paris en 2024”.