Le gouvernement a financé plus de 24.000 opérations auxquelles ont été alloués 310 milliards de dinars entre 2020 et 2021, au titre du programme de développement des zones d’ombre, a annoncé, mardi à Alger, le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane.

Les efforts des autorités publiques relatifs au développement des zones d’ombre ont permis de financer, jusqu’à présent, un programme comportant 24.216 opérations auquel ont été alloués 310 milliards de DA depuis 2020, a précisé M. Benabderrahmane, lors de la présentation du Plan d’action du gouvernement devant le Conseil de la Nation.

Le nombre de projets dont les travaux ont été achevés s’élève, quant à lui, à 13.135 projets répartis à travers 1343 communes, a-t-il détaillé, ajoutant que ces projets concernent, entre autres, des opérations d’alimentation en eau potable, de raccordement aux réseaux électricité et de gaz et aux réseaux d’assainissement des eaux usées, ainsi qu’à la promotion de la Santé de proximité et la réalisation d’espaces de divertissements.