La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouthar Krikou a annoncé lundi, dans un exposé présenté lors de la réunion du Gouvernement, l’ouverture de 238 classes spéciales au niveau des trois paliers d’enseignement au profit des enfants atteints de troubles du spectre de l’autisme, a indiqué un communiqué des services du Premier ministre.

Lors de cette réunion présidée par le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahamene, le gouvernement a entendu une Communication de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme sur le dispositif de prise en charge scolaire des enfants atteints de troubles du spectre de l’autisme, en prévision de la rentrée scolaire 2021-2022, a précisé le communiqué.

“A cette occasion, il a été indiqué que les secteurs de la solidarité nationale, de l’éducation nationale et de la santé ont engagé une série de mesures au profit des enfants atteints des troubles du spectre de l’autisme, visant à assurer leur scolarisation dans les meilleures conditions et permettant leur pleine intégration”, souligne le communiqué.

Il s’agit de “l’ouverture d’un total de 238 classes spéciales au profit de ces enfants au niveau des trois (03) paliers d’enseignement tout en leur assurant l’accompagnement de la médecine scolaire”, ajoute le communiqué.

Aussi, “il a été fait mention des mesures de facilitation accordées au profit des élèves atteints des troubles du spectre de l’autisme, en permettant leur accompagnement et assistance par des auxiliaires de vie scolaire (AVS), à l’occasion des épreuves et des examens”.