Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, a indiqué lundi à Alger que six (6) partis avaient retiré des dossiers de candidature pour les élections locales du 27 novembre prochain.

M. Charfi a précisé que le parti du Front de libération nationale (FLN) avait retiré des dossiers de candidature au niveau de 1.538 communes, le Rassemblement national démocratique (RND) au niveau de 1.493 communes, le Front El-Moustakbal dans 1.432 communes, le mouvement El-Bina dans 1.406 communes, le Mouvement de la société pour la paix (MSP) dans 1.359 communes et Sawt Echaab dans 1.062 communes.

Concernant les élections des assemblées de wilaya, le responsable a fait savoir que le parti Front de libération nationale (FLN) avait retiré les formulaires de candidature au niveau de 57 wilayas, le Mouvement de la société pour la paix (MSP) et le Rassemblement national démocratique (RND) dans 56 wilayas, le Front Moustakbal dans 55 wilayas, le Mouvement El Bina dans 53 wilayas et “Sawt Echaâb” (la voix du peuple) à 46 wilayas.

Le responsable a ajouté que jusqu’au 19 septembre courant 1.001 dossiers de candidature aux élections des assemblées de wilaya ont été retirés, dont 784 dossiers relatifs à des partis politiques et 217 autres des listes indépendantes, outre 20.425 dossiers de candidatures aux élections des assemblées communales dont 18.924 dossiers de partis politiques et 1.501 pour des listes indépendantes.

Il a souligné, dans ce sens, que les partis politiques avaient retiré plus de 08 millions formulaires de souscription contre 968.397 formulaires retirés par les listes indépendantes.

A l’issue de la révision exceptionnelle des listes électorales, le corps électoral a atteint 24.589.475 électeurs, a indiqué le président de l’ANIE, relevant “un saut qualitatif” dans le nombre des inscrits par rapport aux précédentes élections législatives.

Le nombre des nouveaux inscrits via internet s’est élevé à 6.457 inscrits, a-t-il ajouté.