B. Belhadri

La nouvelle année scolaire sera marquée, cette année, dans la wilaya d’Aïn Temouchent, par la réception de 10 nouveaux établissements dont six écoles primaires, deux CEM et deux lycées a annoncé le directeur de wilaya de l’éducation nationale, Boumediene Chibani, ajoutant que 11 nouvelles cantines scolaires seront ouvertes dans les zones d’ombre de la wilaya. Lors du dernier point de presse, le wali, M’Hamed Moumen avait précisé que 14 écoles primaires des zones d’ombre ont été raccordées en gaz de ville et dotées de moyens de chauffage. S’agissant des infrastructures de base, le wali avait noté que 20 opérations de revêtement ont été inscrites et devraient être lancées sans tarder. Ainsi, la nouvelle année scolaire dont le coup d’envoi sera donné aujourd’hui se déroulera dans de bonnes conditions. Même les parents d’élèves se montrent confiants et affichent leur satisfaction comme c’est le cas à Hay El Jouhara, au chef-lieu de wilaya, une zone très peuplée où de nombreuses écoles ont été réalisées. « Nous enregistrerons une baisse notable de la pression exercée sur les écoles où quarante élèves occupent chaque classe ouverte. Nos enfants étaient contraints dans le passé de se déplacer en dehors de leur quartier pour suivre leur scolarité » dira un habitant de cette zone. Un autre signalera également l’amélioration du cadre dans lequel les enfants suivront leur cursus. Une entreprise gérée par des sourds-muets a pris en charge l’embellissement des classes d’une école primaire, au chef-lieu de wilaya. Les classes sont devenues plus attrayantes avec de jolis dessins exécutés par ces personnes aux besoins spécifiques donnant une touche particulière à ces lieux où les enfants, durant trois trimestres, étudieront les différentes matières du programme pédagogique.