Y. Zahachi

Le Secteur de l’Education de la wilaya de Mostaganem a réceptionné, à la veille de la rentrée scolaire, six nouvelles infrastructures scolaires. Il s’agit de quatre écoles primaires à Achaâcha, Hassi-Mamèche, Sayada et Sidi-Ali ainsi qu’un CEM à Achaâcha, comme il est prévu l’ouverture d’une cantine et d’un centre de dépistage et de suivi sanitaire des élèves. Par ailleurs, il est également prévu de renforcer les classes préparatoires avec 42 nouveaux groupes éducatifs ce qui devrait mettre fin à la surcharge des classes tant décriée. Sur un autre plan, suite à la réunion présidée par le wali consacrée à la préparation de cette rentrée scolaire, des instructions ont été donnés aux responsables concernées pour accélérer l’aménagement des écoles « Delimi Abdelkader » à Aïn Sidi Cherif et « Senoussi Goumidi » à Kheireddine. Le wali a insisté également sur la rapide réception et mise en service de la cantine de l’école « Si Abdelkader » d’Aïn-Nouissy afin que les élèves puissent bénéficier de repas chauds dès la rentrée des classes. Les écoles faisant l’objet de travaux d’extension pour enrayer le phénomène de la surcharge des classes, des instructions fermes ont été également données pour que les chantiers puissent être achevés dans les délais pour ouvrir leurs portes dès la réentrée scolaire. Dans le même contexte, le wali a interpellé le directeur des équipements publics pour donner suite au projet de réalisation d’un lycée à Mazagran. Pour ce qui est du transport scolaire, en plus des 33 bus affectés l’an passé aux communes, trois nouveaux bus ont été acquis sur le budget de la wilaya et distribués aux communes pauvres de Tazagaït, Ouled-Maallah et Souaflia. Au sujet du dossier d’intégration, il a indiqué que le secteur de l’éducation de la wilaya a obtenu de sa tutelle, une autorisation d’intégration 346 agents de différents grades. En matière d’amélioration de l’alimentation en eau potable dans les établissements scolaires, la wilaya a également acquis 42 réservoirs d’eau à installer dans les écoles des communes pauvres et isolées. Entre-temps et en prévision de la saison hivernale, un programme de travaux d’installation de citernes de gaz propane dans les établissements scolaires est en phase d’achèvement. Pour ce qui est des actions de solidarité avec les élèves issus de familles démunies, quelques 1.800 cartables contenant toutes les fournitures scolaires ont été remis à la direction de l’éducation en vue de les distribuer aux franges visées. Tout ce dispositif est constamment suivi par le wali, Aïssa Boulahya, qui a multiplié les visites d’inspection pour s’assurer de l’évolution de la situation et de l’application des instructions émanant aux niveaux central et local.