Mokhtar C.

Le wali d’Oran, Said Sayoud, a appelé lors de la session ordinaire de l’APW à la nécessité d’accélérer la distribution de tous les projets finalisés, estimant que le citoyen a été la victime d’une complicité entre le promoteur et l’administration.
Le wali s’est montré intransigeant quant à la nécessité de se conformer à l’agenda de distribution des logements sociaux, estimant qu’ « il n’est pas acceptable de retarder ces opérations sous des prétextes infondées », instruisant par la suite les P/APC et les chefs de daïra de mettre en œuvre les moyens permettant d’accélérer les opérations de logements. M. Sayoud, a révélé dans ce sens que des réunions seront tenues avec les promoteurs immobiliers dont certains sont restés otages de la bureaucratie de l’administration pour la concrétisation leurs projets, tout en mettant l’accent sur la nécessité d’assainir le secteur des promoteurs opportunistes, en ouvrant un chantier sérieux pour les études des dossiers de manière légale et claire. Dans le même cadre, il est prévu d’augmenter le quota des logements sociaux dans la wilaya d’Oran, avec 600 unités supplémentaires pour combler la demande, a ajouté le wali qui a promis entre autres de prendre en charge les communes enregistrant une forte demande en termes de logements sociaux.
Le wali à par la suite soulevé le problème du foncier industriel, avertissant que la wilaya prendra toutes les dispositions pour récupérer ce foncier auprès des investisseurs paresseux qui n’ont pas concrétisé leurs projets, promettant d’engager des discussions avec les intervenants pour lever toutes les contraintes qui subsistent.