Fakhreddine A.

Les services de police ont démantelé trois bandes de passeurs et ont saisi des équipements, des armes prohibées et une importante somme d’argent, a-t-on appris, ce lundi, de la sûreté de la wilaya d’Oran.
« Dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes notamment celles liées à l’immigration clandestine, les services de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) relevant de la police judiciaire de la wilaya d’Oran, ont démantelé trois (03) bandes de malfaiteurs spécialisées dans l’organisation de traversées clandestines vers l’autre rive. », a indiqué ladite source faisant état de l’arrestation de 14 individus, âgés entre 18 et 30 ans. Parmi les membres de ces bandes figurent des repris de justice et des ressortissants étrangers de différents pays arabes, selon les précisions de la même source. Ce coup de filet est le fruit d’un travail minutieux d’investigation réalisé dans le cadre d’une enquête enclenchée par les services de la BRI sur la base d’informations, a ajouté la même source en précisant que les membres de ces groupe de passeurs étaient en train d’organiser des traversées illicites d’Ain Turck vers l’Espagne contre des sommes de 75 millions pour chaque harrag.
Les enquêteurs ont saisi dans le cadre de cette enquête deux (02) embarcations d’une longueur de 5,4 mètres, 03 moteurs : le premier de type « Yamaha » d’une puissance de 100 chevaux, le second de type « Mikiri » d’une puissance de 90 chevaux, le troisième Yamaha d’une puissance de 15 chevaux, 05 jerricans remplis d’essence d’une contenance comprise entre 20 et 30 litres, une somme d’argent estimée à 1 470 euros, un ensemble d’armes blanches prohibées, entre autres, un fusil harpon et 03 véhicules qui ont servi à transporter ce matériel ainsi que 03 téléphones portables, selon les précisions de la même source. Les passeurs seront présentés incessamment devant la justice. Ils devront répondre des griefs d’association de malfaiteurs, fabrication illicite d’embarcation et organisation de voyage illégal.