O.DEGUI

Une journée de sensibilisation au don de sang a été organisée samedi à Tlemcen, au niveau de l’Auberge de jeunes « Ali Bekkar », à l’initiative de la direction de la jeunesse et de sport et en collaboration avec le Centre de transfusion sanguine du CHU de Tlemcen et de nombreuses associations actives dans ce domaine. Les citoyens étaient nombreux à se rendre à l’Auberge des jeunes pour faire don de leur sang, un geste humanitaire et solidaire à même de sauver des vies. A cet effet, une équipe médicale pluridisciplinaire a été mobilisée pour sensibiliser les citoyens sur l’importance du don de sang. Le chef de service de la jeunesse, Fentrouci Brahim, a indiqué que le nombre de donneurs a été appréciable tout le long de la journée. Il a relevé que le nombre des donneurs avait augmenté, cette année, comparativement aux années précédentes.

« Les citoyens se montrent désormais sensible à cette question. Ils ont pris conscience de l’utilité de ce geste », a-t-il estimé. De son côté, Kherbouche Mohamed, cadre à la DJS de Tlemcen a souligné indiqué qu’outre les dons de sang occasionnels lors des journées mondiales et nationales, les banques de sang ont constamment besoin de donneurs permanents pendant toute l’année pour constituer les réserves et répondre aux cas urgents de transfusion sanguine et aux besoins en dons de sang notamment ceux concernant les groupes rares. Le médecin chargé de l’opération, Dr Boukli, a indiqué que chaque volontaire bénéficie d’une visite médicale gratuite, d’une carte de groupage et d’un bilan médical complet. Selon les indications médicales, les hommes peuvent faire don de leur sang à raison de quatre fois par an alors que les femmes n’ont la possibilité de le faire que trois fois par an, à condition qu’elles ne soient pas enceintes ou en période d’allaitement. De son côté, le premier responsable de la DJS, Ayachi Abdelwahid, a lancé un appel à tous les citoyens, âgés entre 18 et 65 ans, en bonne santé pour donner régulièrement leur sang. Le directeur de l’ODEJ, Ikhlef Ramdane, a assuré que les donneurs ne sont en aucun cas exposés à un quelconque risque puisque le matériel utilisé est à usage unique et que l’opération est assurée par des professionnels aguerris. A noter que les responsables de l’Auberge « Ali Bekkar » n’ont pas lésiné sur les moyens pour assurer la réussite de cette campagne.