La Commission nationale des substances et médicaments ayant des propriétés psychotropes a été installée dimanche au siège du ministère de l’Industrie pharmaceutique, a indiqué un communiqué du ministère.

La commission se chargera essentiellement d’évaluer les rapports relatifs au contrôle en matière d’importation et d’exportation des substances et médicaments ayant des propriétés psychotropes ainsi que les rapports des opérations d’inspection périodiques et inopinées des établissements pharmaceutiques, de proposer les mesures nécessaires, administratives, techniques et de sécurité, et d’évaluer les écarts constatés lors de l’inventaire des stocks physiques de l’établissement pharmaceutique.

La Secrétaire générale du ministère, Drifa Khoudir, a procédé à l’installation officielle de la commission en présence des cadres du ministère de l’Industrie pharmaceutique et des représentants des ministères de la Défense nationale et de la Santé, de la Gendarmerie nationale (GN), de la Sûreté nationale, des Douanes et de l’Agence nationale des produits pharmaceutiques (ANPP), en sus de l’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (OFDT), en leur qualité de membres de la commission, et des représentants des partenaires économiques et sociaux.

A cette occasion, Mme Khoudir a souligné l’importance et le rôle de la concertation et de la coordination entre tous les acteurs dans le domaine pharmaceutique, ce qui permettra à la commission de jouer un rôle efficace dans l’amélioration de l’opération de contrôle et de lutte contre la pharmacodépendance, la toxicomanie et la mauvaise utilisation de ces médicaments, a conclu le communiqué.