R.N
Des détachements et des unités de l’Armée nationale populaire (ANP) ont mené, durant la période allant du 19 au 27 juillet, de multiples opérations dans le cadre de la lutte contre la criminalité, la contrebande et l’émigration clandestine, témoignant ainsi de “l’engagement infaillible” des Forces armées à “préserver la quiétude et la sécurité” dans le pays, indique un bilan opérationnel de l’ANP rendu public mercredi.

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et “dans la dynamique des efforts intenses visant à contrecarrer le fléau du narcotrafic dans notre pays, des détachements combinés de l’ANP ont arrêté, en coordination avec les différents services de sécurité au niveau des territoires des 2ème et 3ème Régions militaires (RM), 8 narcotrafiquants et saisi 273 kilogrammes de kif traité que les bandes criminelles ont tenté d’introduire à travers les frontières avec le Maroc”, relève le bilan, ajoutant que “31 autres narcotrafiquants ont été arrêtés et 35 145 comprimés psychotropes saisis, dans diverses opérations exécutées à travers les différentes RM”. Le même bilan a fait état de “tentatives de contrebande de quantités de carburants s’élevant à 2 543 litres qui ont été déjouées à Tébessa, El-Tarf et Souk Ahras”.

Par ailleurs, “les Garde-côtes ont mis en échec des tentatives d’émigration clandestine de 187 individus à bord d’embarcations de construction artisanale à Oran, Mostaganem, Tlemcen, Chlef, Alger et Annaba, alors que 82 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à El Oued, Tlemcen, Tamanrasset, Souk Ahras, In Amenas et Tipaza”, selon la même source.