Mokhtar C.

Il faut se lever tôt pour pouvoir se faire administrer le vaccin contre le covid 19 au niveau de l’EPSP de la localité Sidi Marouf relavant de la commune Sid El Chami. Hier, devant les portes de cet EPSP, une chaine humaine interminable s’était constituée depuis les premières heures de la matinée, bien évidement sans le moindre respect des mesures barrières visant à endiguer la pandémie. Ces citoyens, sont des habitants de « Gareta », Sidi Chami, Hassi Bounif, trous orienté vers cet EPSP le plus proche de leurs habitations. L’attente a été longue et houleuse, les citoyens se sont impatienter, chacun d’eux voulait repartir vacciner mais se doutait de la faisabilité de son souhait avec tout ce monde d’où la montée de l’adrénaline. En fait les doses du vaccin contre covid 19 disponibles dans cet EPSP ne peuvent répondre à la grande demande. Le personnel médical sur place, n’a eu d’autre alternative que de demander aux présents de s’inscrire sur un registre et d’y mentionner leur numéro de téléphone pour être appelé lorsque le vaccin sera disponible. On apprendra que la même situation prévaut dans d’autres EPSP chargés par la direction de la santé de la wilaya d’Oran pour assurer la vaccination des citoyens contre le covid19. Signalons que la caravane de vaccination se poursuit à travers la wilaya d’Oran. 85 équipes de santé mobiles sont affectées à cette opération visant à vacciner le maximum de personnes.