Chahmi B.

Les Oranais affluent de plus en plus, ces derniers jours, sur les centres de vaccination contre la Covid-19, selon des sources sanitaires. Il faut dire que, la majorité des habitants de la wilaya d’Oran, à l’instar de la majorité des Algériens, ont pris conscience de la nécessité de la vaccination pour lutter contre la pandémie. Environ 600 personnes se rapprochent quotidiennement de chaque centre de vaccination et chaque équipe mobile de la caravane lancée, en début de cette semaine. Une moyenne de 150 personnes est vaccinée chaque jour dans, les chapiteaux et ambulances des caravanes de vaccination. La situation épidémiologique critique a créé un état de conscience exceptionnel chez le citoyen algérien en général. Il y a quelques jours seulement, les gens étaient très réticents par peur des effets secondaires des vaccins, et ce, depuis le lancement de la campagne de vaccination en février dernier. Actuellement, suite à une prise de conscience collective des populations, les établissements publics de santé sont bondés de citoyens désireux de se faire vacciner. Les praticiens de la Santé se disent ravis de cet élan pour la vaccination mais appellent les citoyens au respect des mesures barrières notamment le port des masques et la distanciation, au niveau des centres et chapiteaux de vaccination où a ont été constatées parfois des bousculades et une pression sur les staffs médicaux et paramédicaux mobilisés dans le cadre de cette campagne. Cet état de fait a été constaté au niveau des centres de vaccination que nous avons visité, entre autres, les chapiteaux installés à Tahtaha à M’dina J’dida et les ambulances de la caravane à haï Bouamama, El Othmania et Sidi El Houari. Une énorme pression est également constatée au niveau du EPSP Front de Mer ainsi que celui de Bendaoued à haï M’dina Jdida, Zrâa et El Akid 2.t