Fatima B.

Le wali de Mostaganem Aissa Boulahia a pris le taureau par les cornes, prenant des décisions courageuses pour faire face à la 3ème vague du covid 19.  A l’issue d’une réunion du conseil de sécurité de la wilaya, tenue ce dimanche, il a été décidé d’interdire l’accès aux mosquées et aux administrations aux personnes n’ayant pas été vaccinées contre le covid 19. Même les travailleurs des administrations qui n’ont pas reçu les doses de vaccins nécessaires contre ce virus et ses variants ne seront pas autorisés à rejoindre leur poste de travail, précise la wilaya de Mostaganem dans un communiqué diffusé sur sa page Face Book. Le wali a préconisé la poursuite de la campagne de vaccination dans les mosquées, les espaces publics et les salles polyvalentes de sport. S’agissant des transporteurs ne respectant pas le protocole sanitaires et les mesures barrières, ils seront passibles de la mise en fourrière immédiate de leurs véhicules ( bus, taxi ). Dans la wilaya de Mostaganem, il sera interdit aux citoyens de s’attabler dans les restaurants et les cafés, ils se contenteront d’emporter leurs commandes. Les hôteliers transgressant le protocole sanitaire de prévention contre la propagation du  covid 19 et ne respectant pas les mesures barrière seront passibles de décisions de fermeture. Dans son communiqué la wilaya de Mostaganem, fait état d’une situation alarmante dans les hôpitaux chargés de la prise en charge des cas confirmés de covid 19, à savoir « Che Guevara », Ain Tedles et Sidi Ali.