Chahmi B.

Près de 120 nouveaux cas de contamination au Covid-19 ont été enregistrés, avant-hier, à Oran, selon une source bien informée. La situation épidémiologique est alarmante, selon les spécialistes qui ne cessent d’appeler les citoyens à aller se faire vacciner. Ces derniers insistent sur la nécessité de la vaccination notamment que les vaccins sont disponibles dans la majorité des établissements de la santé en plus des chapiteaux dressés dans les places publiques de plusieurs communes. Une recrudescence inquiétante dans le nombre quotidien de cas de contamination est constatée au niveau de la wilaya d’Oran à cause du relâchement enregistré. La majorité écrasante de la population ne respectent plus les mesures de luttes contre la propagation du virus notamment du variant « Delta » connu pour sa vitesse de transmission.
La vaccination «est un niveau de prévention le plus efficace pour limiter la propagation de l’épidémie du Coronavirus, mais le respect des mesures préventives, à savoir, les gestes barrières demeurent, la solution la plus efficace pour sortir de la crise sanitaire sans précédent », indiquent les spécialistes de santé. En effet, le nombre de cas d’infection au Covid-19 par jour dans la wilaya d’Oran est passé d’une trentaine ou une quarantaine de cas à plus d’une centaine ces derniers jours. Une situation inquiétante pour les autorités locales. Rappelons que les symptômes des nouveaux variants sont diversifiés et touchent désormais toutes les catégories, même les enfants.
C’est pourquoi le protocole doit être appliqué sérieusement dans tous les lieux publics, à savoir le port de masque, la distanciation physique et le lavage fréquent des mains. La direction de la santé de la wilaya d’Oran met en garde contre le relâchement ces derniers temps et appelle à l’application du protocole sanitaire pour éviter un retour à une situation épidémiologique plus complexe. Le respect des mesures barrières notamment dans les lieux publics et les transports en commun reste primordial