O.A.Zahra

La chambre pénale près la cour d’Oran a condamné à 18 mois de prison ferme, trois individus dont Z.Y, S A, propriétaires de Showroom automobile respectivement à Oran et Ouargla, alors que le troisième est un chef service des cartes grise à l’APC d’Ouargla. Les mis en cause, poursuivis dans une affaire de faux et usage de faux, abus de confiance, usurpation d’identité et abus de fonction ont été condamnés en première instance respectivement à des peines de 18 mois à 2 ans de prison ferme. Cette affaire a été traitée par les services de sécurité sur la base d’une enquête, qui a permis de déterminer que les mis en cause sont derrière une affaire de falsification de documents d’un véhicule importé d’Allemagne, en utilisant une fausse licence de Moudjahidine.
L’enquête a été enclenchée sur la base d’une plainte du propriétaire d’un véhicule de modèle Audi d’un montant de 460 millions de cts, acquis auprès d’un moudjahid qui l’a remis à Z.S pour l’exposer dans son Show-room. Mais la victime s’est rendu compte quelques temps après que la voiture a été vendue sur un site de vente en ligne. Les investigations ont démontré que le véhicule a été vendu sur la base d’un acte établi auprès des services de l’APC d’Ouargla, comportant la signature du Moudjahid décédé et que c’est S.Z qui s’est fait passé pour lui, avant de la revendre à un propriétaire d’un Show-room à Ouargla. Les trois mis en cause ont tous nié les faits retenus contre eux, Z.Y a déclaré que c’est bel est bien le Moudjahid propriétaire du véhicule qui a signé le registre à l’APC de Ouargla, et qui a fait le déplacement pour rendre visite à sa fille pour la fête du Maoulid Ennabaoui. Le responsable du service à l’APC n’a pas confirmé quant à lui que c’est le moudjahid en personne qui a signé l’acte de vente, alors que le responsable du Showroom a déclaré qu’il a déjà traité avec le principal mis en cause.