F.B

Les éléments de la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale de Khenchela ont arrêté trois (3) individus suspectés d’être impliqués dans le déclenchement des incendies de forêts d’Ain Mimoun dans la commune de Tamza, selon le Groupement territorial de ce corps de sécurité. Les suspects, âgés entre 18 et 55 ans, ont été arrêtés à proximité des forêts de Bir Ousfane et Ain Mimoun à Tamza. Selon la même source, l’enquête menée par les services concernés se poursuit avec les suspects au sujet des accusations portées à leur encontre. L’enquête des éléments de la Gendarmerie nationale se poursuit sur site pour déterminer les causes exactes de cet acte criminel à l’origine de la destruction par le feu d’environ 1.500 ha de couvert végétal constitué en majorité de pins d’Alep dans les forêts d’Ain Mimoun à Tamza et les forêts limitrophes des communes de Chélia et Bouhmama.