Mokhtar C.

Les élections législatives dont les résultats viennent d’être annoncés, ont vu la candidature de 300 femmes d’âges et de qualifications professionnelles différents à Oran, réparties sur plusieurs partis et listes indépendantes. A Oran même si aucune femme n’a pu accéder à l’APN, elles ont quand-même récolté des milliers de voix.
Les femmes présentant les partis du courant islamique sont arrivées en tête de liste des voix exprimées, à l’exception du Front de libération nationale. La candidate Boutoba Souhila du Mouvement Ennahda qui comptait 07 autres femmes, a obtenu 3 120 voix sur ce qui fait d’elle la première femme à recueillir ce nombre parmi les voix des Oranais. Elle est suivie par Mme Khallat Samia du Parti du Front de libération nationale avec 3 053.
Alors que la candidate Belkacem Kwadri Samia du Mouvement pour une société pour la paix «Hamas» a remporté 2738.
Pour les listes indépendantes, Mme Benchikh Fatima de la Liste Al-Sabil a obtenu 2163 voix, et Mme Bendallaj Siham de la Liste populaire d’Oran a obtenu 2109 voix.
En revanche, la plupart des suffrages remportés par les femmes candidates oranaises dans la plupart des partis et des listes indépendantes ont oscillé entre 600 et 1900 voix, mais la plupart d’entre elles n’ont pas atteint le seuil électoral.
Le vote a été marqué par une participation positive de femmes professionnelles des médias, dont Zoulikha Mamchout pour la Liste populaire d’Oran qui a obtenu 1 906 voix.