Le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Amar Belhimer, a indiqué samedi que l’électeur algérien “posait aujourd’hui la pierre angulaire” pour édifier les nouvelles institutions émanant de la Constitution de novembre 2020.Après avoir accompli son devoir électoral dans le cadre des élections législatives, au niveau du CEM Abderrahmane-El Kawakibi à Bir Mourad Rais (Alger), M. Belhimer a souligné le rôle de l’électeur algérien qui, par le fait de voter, “pose aujourd’hui la pierre angulaire pour l’édification de nouvelles institutions” émanant de la Constitution de novembre 2020.Le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement a ajouté, à ce titre, que la Loi fondamentale du pays s’appuie sur trois axes qui consistent en l'”éloignement de l’argent de la politique avec la moralisation de l’acte politique”, “l’élaboration de programmes et le débat constructif” ainsi que “la réhabilitation de la place de la femme, des jeunes et des compétences au sein des nouvelles institutions”.Le ministre a également déclaré que le prochain rendez-vous électoral, notamment le renouvellement des assemblées populaires locales (APC et APW), sera une occasion pour consacrer les valeurs de la “transparence et de l’intégrité” afin de faire barrage aux “prédictions diaboliques des laboratoires du chaos destructeurs”.