Fatima B.

 Dans un communiqué diffusé ce mercredi, l’ambassade de France en Algérie  a annoncé la réouverture à partir d’aujourd’hui 9 juin, des flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers, « selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs. ». Il est précisé dans ce communiqué que « Les voyageurs en provenance d’Algérie non vaccinés, ou vaccinés avec un vaccin non homologué par l’Agence européenne du médicament, ne sont autorisés à entrer en France que s’ils justifient d’un motif impérieux, présentent un test PCR négatif de moins de 72h avant l’embarquement, se soumettent à un test antigénique à leur arrivée et à un isolement de 7 jours. ». Signalons que les vaccins Sputnik V et Sinovac, administrés en Algérie, ne sont pas encore homologués par l’Union Européenne. S’agissant,  « des voyageurs en provenance d’Algérie (classée en zone orange), vaccinés avec un vaccin homologué par l’Agence européenne du médicament, peuvent entrer en France sous réserve de présenter un test PCR négatif de moins de 72h avant l’embarquement. », a indiqué la même source.

La France estime que les « Pays orange » sont ceux où le virus est en circulation active dans des proportions maitrisées, sans diffusion de variants préoccupants. Dans un communiqué de presse, l’ambassade de France détaille la liste des motifs impérieux pour se rendre en France à partir d’un pays « Orange ». Ainsi seuls sont autorisés à se rendre en France à partir de l’Algérie, les ressortissants français, les ressortissants de l’union européennes, les titulaires de vissa de longs séjour ayant une résidence principale en France, pour un regroupement familial, les professionnels de la santé ou de recherche étrangers concourant à la recherche contre le covid, les étudiants les travailleurs des secteurs du transport, les ressortissants étrangers en fonction dans des missions diplomatiques et consulaires ou dans des organisations internationales ou encore les voyageurs en transit de moins de 24 heures. Les touristes Algériens ou ceux désirants se rendre en France pour des visites familiales ne sont pas autorisés à se rendre en France du moins dans l’immédiat.