Chahmi B.

Le siège du cabinet du P/APC d’Oran a abrité, hier, une séance de travail entre les élus de la commune à leur tête le maire et le Comité d’organisation des jeux méditerranéens 2022, visant à arrêter une stratégie commune à même de permettre à la réussite des 19e JM de l’histoire. Le maire d’Oran M. Noureddine Boukhatem tout comme le directeur général du COJM M. Salim Ilyes ont procédé à une évaluation globale à l’effet de consolider les acquis réalisés, de corriger les insuffisances enregistrées et de renforcer la coordination, à ce stade crucial du processus de préparation, à douze (12) mois de la Cérémonie d’ouverture des Jeux prévue pour le 25 juin 2022. Le premier magistrat de la ville a été clair et net : « Ces jeux méditerranéens sont notre fierté en tant qu’algériens. La commune est mobilisée pour la réussite de ces JM ». Le report de l’édition d’Oran à l’an 2022, alors qu’elle était prévue pour l’été 2021, est déjà perçu comme un atout favorable pour les organisateurs, car l’évènement ne va désormais pas chevaucher avec les Jeux olympiques qui ont été ajournés à leur tour à l’été 2021 à cause de la pandémie du Covid-19. Signalons que, d’autres manifestations sportives internationales sont programmées pour l’été 2022, ce qui pourrait se répercuter négativement sur la qualité des athlètes devant participer aux JM, d’où le recours par le COJM aux services du COA pour l’assister à assurer la présence des meilleurs athlètes étrangers lors des JM d’Oran prévus du 25 juin au 5 juillet 2022. Dans cette optique aussi, les organisateurs de la 19e édition des JM entendent relancer leur campagne de promotion de l’évènement, aussi bien sur le plan national qu’international, après que cette opération ait été sérieusement impactée par la pandémie du Covid-19, a-t-on fait savoir. L’événement méditerranéen, que l’Algérie abrite pour la deuxième fois de son histoire après avoir accueilli à Alger l’édition de 1975, est au centre des intérêts des plus hautes autorités du pays. Le dossier a d’ailleurs été au menu d’une réunion présidée dernièrement par le Président de la République Abdelmadjid Tebboune qui a donné des instructions fermes aux parties concernées pour accélérer les préparatifs des JM et lever toutes les contraintes pouvant entacher la bonne organisation de ce rendez-vous. La réunion a permis “d’injecter un nouveau souffle” à la préparation des JM-2022, se félicite-t-on du côté du COJM.