Fatima B.

Dans la soirée de samedi, le premier vol de retour d’Algériens résidants à l’étranger a atterrit Oran à l’aéroport Ahmed Ben Bella d’Es Senia, où un dispositif sanitaire et sécuritaire a été mis en place. 313 personnes dont 47 enfants et 21 bébés ont été reçus à l’aéroport ou les services de la police des frontières et ceux des douanes ont à leur tour facilité la procédure de passage des voyageurs, attendus par des bus qui les ont transféré vers le complexe touristique des andalouses où ils seront pris en charge en confinement pendant 05 jours.
Sur place, ils ont eu droit au meilleur accueil, le personnel du complexe des andalouses était mobilisé pour orienter les nouveaux hôtes et les placer dans les chambres d’hôtels préparés pour eux.
Une collation de bienvenue leur a été également offerte par le complexe touristique des andalouses. On saura que les 04 blocs de l’hôtel du complexe sont réservés au confinement des Algériens de retour à Oran. Il est prévu de recevoir chaque samedi, le même nombre si ce n’est plus de personnes venant de Marseille, puisque c’est la seule ville étrangère qui dessert Oran, à raison d’un vol par semaine. Au complexe touristique des andalouses, une équipe médicale est en place pour assurer la prise en charge des confinés et un cordon sécuritaire est installé pour les empêcher de quitter le lieu avant la fin des 05 jours. Samedi en soirée, aux andalouses, les passagers du vol Marseille Oran, ont déclaré leur bonheur de voir les frontières rouvrir et leur satisfaction des conditions d’accueil au niveau de l’aéroport et au complexe touristique.