B.B.Lazrag

Lors d’une visite de travail de travail à l’ancienne et la nouvelle zone industrielles de Zaâroura, dans la périphérie ouest de la ville de Tiaret, le wali a fait une halte à la nouvelle zone pour s’enquérir sur le taux d’avancement de ce projet de réalisation qui a atteint les 80% selon les explications fournies sur place. Le premier responsable de la wilaya a insisté sur l’achèvement du projet dans ses délais avec le respect de la qualité voulue pour attirer les investisseurs et leur assurer le cadre adéquat pour s’engager dans différents investissement.
Signalons que cette nouvelle zone industrielle portera la superficie totale du foncier industriel de la wilaya à 656 hectares. Le wali, a rendu visite dans la zone (01) à la société publique de frtriel oid appelée la base logistique FRIGOMEDIT, d’une capacité de 15000 M3 de production par 12 chambres froides, dont les travaux de réalisation sont à 90%. Le second projet concerné par cette visite était la société de production de portes et fenêtres en aluminium ADOPEN lancé déjà dans l’expérience. Selon le communiqué de presse du cabinet de la wilaya, ces projets auront à créer 300 postes emploi, en précisant que cette zone est exploitée par 52 investisseurs actifs et 101 projets en voie de réalisation, et 09 autres importants projets seront réexaminés dans les semaines à venir pour les libérer des entraves qu’ils ont rencontrées auparavant, a expliqué le wali.
Dans le même contexte, il est expliqué également, que dans le cadre de l’assainissement du foncier, la wilaya a récupéré 24 hectares non exploités.
Ainsi, et dans le cadre de la relance de l’investissement, près de 15 hectares ont été attribués aux jeunes porteurs de projets importants. Enfin, les trois importantes zones de industrielles ( Zâaroura 1 et 2 et celle d’Ain-Bouchekif) constitueront un véritable pôle économique en occupant 963 hectares de foncier , dont 440 hectares aptes à recevoir de nouveaux projets souhaités dans la wilaya de Tiaret.