Une liste d’attente de 400 patients est enregistrée au niveau de la clinique ophtalmologique de Belazreg d’Oran pour bénéficier d’une intervention de la greffe de la cornée, de moins en mois pratiquées dans cette clinique à cause apprend-on de la rareté des implants importés.
En fait, l’importation des implants a drastiquement diminuée suite à la fermeture des frontières comme moyen préventif dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Le ministère de la Santé a décidé dans ce contexte de garantir ce composant médical localement dans le cadre du programme de dons d’organes et diminuer ainsi l’impact du coût d’importation sur la trésorerie publique, notamment les implants de la cornée importés auparavant des Etats-Unis.
La pression exercée sur les cliniques publiques, est due aussi au coût de cette intervention qui varie entre 10 et 40 millions de cts dans les cliniques privées.
Nous avons appris entre autres que la clinique ophtalmologique de Belazreg, enregistre un afflux quotidiens de 300 patients, dont une majorité nécessite des interventions chirurgicales pour corriger ou retrouver la vision, néanmoins la plupart sont placés sur la liste d’attente.