Chahmi B.

La candidate Chenine Zaza du parti le Front El Moustakbal d’Oran N°6, cadre à l’entreprise nationale des transports maritimes (ENTMV), sait ce qu’elle veut et croit à une Algérie Nouvelle avec de nouvelles réformes.
Elle s’adresse à travers nos colonnes aux Oranais, « Je réitéré avec insistance, à l’entame de la 3ème et dernière semaine de la campagne électorale, mon appel aux électeurs à un vote massif le 12 juin prochain, en vue d’apporter leurs pierres à l’édifice d’un Etat de droit fort.
Selon Mme Chenine « Notre programme porte, dans un des volets l’Education et l’Enseignement, sur l’amélioration pédagogique de l’enseignement et l’élaboration d’une politique éducative de qualité en accordant un intérêt particulier aux technologies modernes. »
Le parti du Front d’El Moustakbal a axé son programme électoral dans son volet “Education” sur le renforcement des “efforts de démocratisation et la gratuité de l’enseignement en sus de l’amélioration pédagogique à travers notamment l’amélioration des conditions de scolarisation dans toutes les régions du pays, la modernisation des équipements d’enseignement et d’informatique au niveau des établissements scolaires et la réforme des structures et des programmes”.
La même formation politique a insisté que la réforme de l’enseignement en Algérie à travers le perfectionnement des conditions socio-professionnelles du personnel de ce secteur outre le renforcement d’un dialogue durable et responsable avec tous les partenaires sociaux tout en gardant l’école à l’abri de la politique. Il s’agit également de maîtriser la déperdition scolaire, à travers la formation obligatoire et d’œuvrer de concert avec les autorités compétentes à soutenir et à améliorer l’école publique.
« Nous prônons dans notre programme électoral, la garantie de l’efficacité économique et la relance de l’investissement qui respecte les spécificités de notre région. La concrétisation du programme d’un véritable investissement prenant en considération la nécessité d’exploiter les potentialités de la wilaya d’Oran. » dira la candidate.
Mme Chenine évoque également l’émergence d’une nouvelle classe de candidats aux législatives, elle revient sur l’émancipation de la femme algérienne, la promotion de ses droits et sa nomination aux postes de décision qui sont au cœur du programme du front El Moustakbal.
Enfin, Zaza opte pour une plaidoirie pour des réformes économiques et politiques ainsi que pour une participation massive le 12 juin prochain. Idem pour la consécration de l’acte démocratique et l’édification des institutions de l’Etat.