Chahmi B.

Le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderezak Makri a affirmé, jeudi à la salle Maghreb (ex-Régent) d’Oran que “sa formation politique est en lice pour les législatives dans le cadre de la compétition positive au service du pays et des citoyens et œuvre à corriger le processus politique à travers une véritable démocratie”. Il indique également haut et fort que « le MSP soutient le président et l’Armée ». Ainsi que « Harakat Moudjtamaâ Silm voudrait gagner la majorité des sièges durant le scrutin du 12 juin prochain ».
“Au MSP, nous voulons corriger le processus politique et instaurer une véritable démocratie dans laquelle la volonté populaire sera concrétisée et nous sommes en lice dans ces législatives dans le cadre de la compétition positive à travers un programme ambitieux”, a déclaré M. Makri.
“Nous aspirons à opérer le changement et portons un programme qui peut être appliqué par le recours en premier lieu aux ressources humaines compétentes capables de mieux gérer et exploiter convenablement les ressources matérielles en faveur du citoyen”, a-t-il dit.
Après avoir rappelé l’histoire et la place de la wilaya d’Oran, le président du MSP a indiqué que “cette wilaya dispose de richesses diversifiées et dans différents domaines comme l’industrie, le tourisme et même l’agriculture dont il est indispensable de les développer vu que cette wilaya est un pôle par excellence”.
Il a appelé par ailleurs à voter pour la liste de son parti qui compte des compétences probes qui s’engagent, en cas de victoire, à réaliser le développement de la wilaya du Saint Patron Sidi Lahouari à même d’améliorer les conditions de vie du citoyen.
Enfin, Harakat Moudjtamaa As-Silm, anciennement Mouvement de la société islamique (MSI ou Hamas) tente de célébrer son 30ème anniversaire durant ce mois de juin depuis sa création en 1991 en vainqueur dans ses législatives du 12 juin 2021, et ce, en hommage aux Cheikhs Nahnah et Bouslimani.