Younès Zahachi

Après un arrêt des transports ferroviaire par le train assurant la navette entre Mostaganem-ville et la localité de Mohammadia, dans la wilaya de Mascara et ce, depuis le mois d’octobre 2019, le train « Coradia » sifflera à nouveau. Dimanche matin du 31 Mai 2021, les opérations d’essais techniques de comportement du train sur la ligne Mostaganem-Mohammadia ont été effectuées avec succès. La reprise officielle du train a été programmée pour la semaine prochaine pour assurer la navette entre les deux localités précitées a indiqué la Wilaya de Mostaganem. Le transport par train, du type « Coradia », s’effectuera au rythme de trois (03) dessertes quotidiennes Mostaganem-Mohammadia, en aller et retour. Par ailleurs, la même source a ajouté qu’à la faveur de début de la cette saison estivale 2021, l’Entreprise Nationale des Transports ferroviaires a décidé également de réactiver la mise en service la ligne ferroviaire sur le trajet Mohammadia (Mascara) -Mars El Hadjadj (Oran) une fréquence de deux (02) voyages par jour. C’est une bonne nouvelle notamment pour les voyageurs de Mostaganem, Mazagran, Aïn-Nouissy et ceux de Mohammadia qui pourront se déplacer à bord d’un train a voitures modernes, comme un retour au bon vieux temps et les perspectives pour d’autres restent envisageable à l’instar de ceux de Relizane qui espèrent toujours avoir cette possibilité. Pour mémoire, il est à rappeler que c’est à la suite de la dernière visite d’inspection et de travail effectuée par M.le ministre des Transports, dans la wilaya de Mostaganem que le Wali de la wilaya, M.Issa Boulahïa lui a fait part de ses préoccupations quant la perspective de remettre en service la ligne de chemin de Fer de la Société Nationale des Transports Ferroviaires (SNTF) de Mostaganem. Le projet en question a fait l’objet d’un de rapports détaillés ayant fait valoir l’opportunité de concrétiser l’exploitation de la dite ligne de chemin de fer. La sollicitation exprimée par le wali a, après examen des considérations financières et techniques, abouti à l’approbation des opérations des travaux de réhabilitation et d’entretien de la voie ferrée.
La relance de ces dessertes ferroviaires favorisera le tourisme locale puisqu’il est envisageable de relier des correspondances de trains depuis la Wilaya de Béchar vers Oran, Mers El Hadjadj et Mostaganem à des prix abordables. Les citoyens auront ainsi une palette de choix en termes de moyens de transports et de tarifs et Mostaganem verra son tourisme boosté avec les gens du Sud. Entre temps, il reste à peaufiner les mesures de sécurisation, au niveau des points noirs de la ligne ferroviaire, qui ont fait déjà parlé d’eux dans un passé récent, notamment contre les risques d’accidents aux passages à niveau non gardés (Mazagran er Hassi Mamèche), ainsi que les jets de pierres par des voyous riverains à la voie ferrée, ou encore le déraillement dans les endroits sensibles du centre-ville de Mostaganem. Une sensibilisation des usagers de la route accompagnée d’une matérialisation signalétique seraient souhaitable, dans le cadre d’opérations de prévention.