Jalil M.

La carte des jeunes instruits et ambitieux durant cette campagne électorale fera la différence, lors des prochaines élections de l’assemblée populaire nationale (APN), ces jeunes qui sont la force de la nouvelle Algérie qui veut se libérer de ces personnalités politiques qui n’ont pas voulu laisser la place à la nouvelle génération. Les listes présentées lors de cette échéance, prouvent une fois de plus, que l’Algérie est portée par ses fils, ces cadres de l’Etat, ces diplômés de l’université et ces membres actifs dans la société civile. Parmi ces jeunes compétences algériennes, Abdeljalil Arif, un énarque qui a pu gravir les échelons jusqu’à devenir le président des affaires étrangères du Parlement euro-africain de la jeunesse. Il occupe également le poste d’ambassadeur de la jeunesse auprès de la Fondation arabe des pensées. M. Arif s’est présenté à Oran en tant que candidat au sein de la liste indépendante ‘’El Azm wa El Israr’’ qui est composée de cadres de l’Etat et de diplômés universitaires. A travers les sorties de terrain, cette liste menée par Arif Abdeljalil s’est placée parmi les plus populaires à Oran, avec une organisation et un programme bien étudié qui englobe les questions les plus importantes du pays loin de la démagogie et les faux slogans. « Nous avons tracé un programme bien ficelé pour répondre aux préoccupations des citoyens Oranais au sein du parlement, de ma part, je m’engage à travailler davantage afin d’être le porte-parole des jeunes de notre wilaya et ceux de l’Algérie entière pour côtoyer l’avancée que connait le monde dans tous les domaines, et les permettre de s’épanouir et faire entendre leur voix.»